Le secteur du bâtiment et de la construction fait intervenir plusieurs corps de métiers. Parmi eux, l’électricien joue un rôle primordial pour assurer le bon fonctionnement des installations électriques dans les divers projets immobiliers. Dans cet article, nous vous présentons le rôle principal de l’électricien sur le chantier.

Les responsabilités de l’électricien

En tant que professionnel, l’électricien a pour mission principale d’installer, de réparer et d’entretenir tous les systèmes, appareils et équipements électriques sur un chantier. Il assure ainsi la sécurité des personnes et des biens en veillant au respect des normes en vigueur.

Mise en place des circuits électriques et des équipements

Premièrement, l’électricien doit concevoir et réaliser le plan des installations électriques en tenant compte des besoins spécifiques du client et des contraintes liées à la structure du bâtiment. Pour cela, il sera amené à effectuer différentes tâches telles que :

  • la pose des câbles,
  • l’installation des pieuvres électriques,
  • le branchement des prises et interrupteurs,
  • la mise en place du tableau électrique et du disjoncteur,
  • l’installation des éclairages intérieurs et extérieurs

Suivi et vérification des installations

Une fois la mise en place des circuits électriques et des équipements terminée, l’électricien doit s’assurer de leur bon fonctionnement. Il effectue pour cela différents tests et contrôles permettant de déceler les anomalies éventuelles et d’y remédier rapidement.

Maintenance et réparation

L’électricien intervient également en cas de panne ou de dysfonctionnement des installations. Il est ainsi chargé de détecter la source du problème et de mettre en œuvre les actions correctives nécessaires pour rétablir le bon fonctionnement du système (remplacement d’un élément défectueux, changement de câbles, etc.). Enfin, il assure la maintenance préventive des équipements afin de garantir leur pérennité et leur sécurité.

La collaboration avec d’autres corps de métiers

Au sein d’un chantier, l’électricien collabore étroitement avec plusieurs autres professionnels tels que les maçons, les plombiers, les chauffagistes, les menuisiers ou encore les couvreurs. Cette collaboration est essentielle pour assurer une bonne coordination entre les différentes phases de travaux et garantir un résultat conforme aux attentes du client.

La prise en compte des contraintes techniques

En amont du chantier, l’électricien doit prendre connaissance des plans et des spécificités techniques du bâtiment afin de concevoir et réaliser un plan électrique adapté. Il travaille en étroite collaboration avec l’architecte et le maître d’œuvre pour adapter ses installations aux autres corps de métiers présents et aux contraintes techniques propres au bâtiment (structure, matériaux, isolation, etc.).

La coordination des travaux

Afin de garantir une réalisation optimale du projet, l’électricien doit également coordonner son intervention avec celles des autres professionnels intervenant sur le chantier. Par exemple, lors de la pose d’une cloison, il devra s’assurer que les emplacements pour les prises et interrupteurs ont été pris en compte par le maçon.

Le respect des normes et des réglementations

Pour assurer la sécurité des personnes et des biens, l’électricien est tenu de respecter un certain nombre de normes et de réglementations en vigueur. Ces dernières varient selon les pays et évoluent fréquemment en fonction des avancées technologiques et des exigences en matière de sécurité.

Les normes de sécurité électrique

L’électricien doit notamment veiller au respect de la norme NF C 15-100 qui régit le domaine de l’électricité dans les bâtiments résidentiels, tertiaires et industriels. Cette norme englobe divers aspects tels que la protection des personnes contre les risques électriques, la fiabilité des installations ou encore l’économie d’énergie.

Les règles de l’art

De manière générale, l’électricien doit réaliser ses installations conformément aux règles de l’art afin de garantir leur pérennité, leur performance et leur sécurité. En France, cela inclut notamment le respect des DTU (Documents Techniques Unifiés) liés à son domaine d’activité.

La formation et les compétences requises

Pour exercer en tant qu’électricien, il est nécessaire de suivre une formation spécifique alliant théorie et pratique. Plusieurs niveaux de diplômes sont ainsi disponibles tels que le CAP, le Bac pro ou le BTS spécialisés en électrotechnique ou en installations électriques. Par ailleurs, certaines qualités sont indispensables pour exercer ce métier :

  • rigueur et précision,
  • sens des responsabilités,
  • habileté manuelle,
  • capacité d’adaptation aux évolutions technologiques,
  • bonne condition physique.

En somme, l’électricien est responsable du bon fonctionnement du réseau électrique sur un chantier et collabore avec plusieurs autres corps de métiers afin de mener à bien les projets immobiliers. Son rôle est essentiel pour garantir la sécurité des personnes et des biens.