L’objectif de la sélection des protecteurs de moteur est de permettre aux moteurs d’utiliser pleinement leur capacité de surcharge, de prévenir les dommages et d’améliorer la fiabilité et la continuité de la production du système d’entraînement du moteur. Lorsqu’un simple protecteur ne peut pas répondre aux exigences ou que des exigences plus élevées sont nécessaires pour la fonction et les caractéristiques de protection, des protecteurs plus complexes peuvent être envisagés. Alors, comment choisir un dispositif de protection de moteur électrique économique et fiable ?

Types courants de dispositifs de protection des moteurs électriques basse tension

Type ordinaire

La structure est relativement simple et la valeur du courant est réglée à l’aide d’un potentiomètre ou d’un interrupteur à positions multiples. Le circuit est généralement de type analogique et la courbe de protection adopte des caractéristiques de fonctionnement à temps limité inverse ou à temps limité. Sa fonction principale est de mettre en évidence la protection contre les surcharges, les pertes de phase (déséquilibre triphasé) et les défauts de blocage. Le type de défaut est affiché par des voyants lumineux et la puissance de fonctionnement est affichée par un tube numérique.

Chez KheoosMarket, nous avons accès à de grandes marques de protection moteur en stock et prêtes à être inspectées à un excellent prix de vente. Quels que soient vos besoins, KheoosMarket met à votre disposition son catalogue riche et exceptionnel en termes de qualité et de performance. Contactez-nous dès aujourd’hui au 09 81 74 40 00 pour plus d’informations ou visitez le site market.kheoos.com/fr/c/protections-moteurs.

Type de surveillance numérique

Le circuit interne du dispositif de protection du moteur électrique utilise un micro-ordinateur à puce unique pour assurer une protection complète et intelligente du moteur, intégrant la protection, la mesure, la communication et l’affichage. Le courant réglé est numérique et peut être commandé par les boutons du panneau de commande. Les utilisateurs peuvent modifier et régler divers paramètres sur place en fonction de leurs besoins d’utilisation réels et des conditions de protection. Un tube numérique est utilisé comme fenêtre d’affichage. Les informations affichées par le tube numérique n’étant pas assez riches, ce type de protecteur appartient au milieu et au haut de gamme.

Type spécial

Les caractéristiques de la structure, les fonctions de protection de base et les méthodes de contrôle du circuit sont à peu près les mêmes que pour les types ordinaires et à surveillance numérique, mais la méthode de câblage de contrôle de la sortie du circuit interne du protecteur est différente, l’accent étant mis sur le contrôle spécial, tel que les ventilateurs, les pompes, les tours, les pompes à huile, etc.

Conditions à prendre en compte lors de la sélection des dispositifs de protection des moteurs électriques

En ce qui concerne le moteur

Tout d’abord, il faut comprendre les spécifications du modèle, les caractéristiques fonctionnelles du moteur, le type de protection, la tension nominale, le courant nominal, la puissance nominale, la fréquence d’alimentation et l’isolation. Ces informations peuvent servir de référence aux utilisateurs sur la manière d’utiliser, d’entretenir et de sélectionner correctement les dispositifs de protection des moteurs électriques.

Conditions environnementales

Il s’agit principalement de la température ambiante, de la température élevée, de la température basse, du degré de corrosion, du degré de vibration, des tempêtes de sable, de l’altitude, de la pollution électromagnétique, etc.

Utilisation du moteur

Il s’agit principalement des caractéristiques mécaniques requises pour l’entraînement des machines et des équipements, telles que les caractéristiques mécaniques des différentes charges, comme les ventilateurs, les pompes, les compresseurs d’air, les tours et les pompes pour champs pétrolifères.

Système de contrôle

La méthode de commande comprend la commande manuelle, automatique, sur site ou à distance, le fonctionnement indépendant d’une seule machine ou un programme d’automatisation de la chaîne de production, et il existe de nombreuses méthodes de démarrage telles que le démarrage direct, le démarrage à tension réduite, le démarrage étoile-triangle, la résistance variable sensible à la fréquence, l’onduleur et le démarrage progressif.